Venez tourner la roulette!

La vente trottoir s’en vient très très bientôt, et si je ne sais pas encore dans quel coin de la rue Notre-Dame mon kiosque va être situé (Mise à jour: mon bel abri de jardin gris sera installé devant le magasin Décoration Beaumar, au 225 Notre-Dame Est), je peux au moins vous confirmer que j’ai reçu ce matin une boîte contenant une trentaine de livres à colorier de Gontrand le Chevalier, et quelques exemplaires de mes autres livres, pour être sûre de ne pas en manquer! Hourra!

Il me reste seulement quelques petites choses à préparer, et je serai PRÊTE! Ça se passe les 16 et 17 Août au centre-ville de Victoriaville. Je vais partager mon kiosque avec l’auteur Samuel Sénéchal, et on espère passer 2 belles journées à rencontrer tous nos fans en délire.

Pour célébrer cette belle occasion, j’offrirai des bonbons gratuits à tous ceux et celles qui auront le courage ou l’audace de s’approcher de ma table, dans l’espoir qu’ils vont au moins regarder un peu mes livres, et surtout mon tout nouveau livre à colorier, pendant qu’ils savourent leur bonbon.

Je vais aussi avoir ce bel objet avec moi:

Roulette

Un signet? Une affiche? Un rabais de 2$? Un livre gratuit? Il faut faire tourner la flèche pour le savoir!

C’est une roulette qui peut vous faire gagner des prix fabuleux! Pour avoir le droit de tourner la flèche, il faudra juste me donner votre nom et votre adresse courriel pour vous inscrire à ma liste de diffusion.

Ah oui, j’ai aussi un nouveau site internet, enfin! Il reste encore quelques trucs à régler, mais vous pouvez déjà visiter ce nouveau site ici: https://myriamplante.wixsite.com/artetmots

 

 

Advertisements

Précommandes du livre à colorier Gontrand le Chevalier

Enfin! Enfin, mon livre à colorier de Gontrand le Chevalier existe!!

Après plusieurs mois de travail de ma part, et d’attente de la part des centaines de milliers de gens* qui sont impatients de se le procurer pour commencer à colorier, mon fameux livre à colorier est prêt!

Je voulais absolument le finir hier soir, et j’ai réussi. J’en ai commandé une copie de vérification, et dès que je la reçois et que je peux confirmer que tout est parfait, je passe une plus grosse commande, et, si tout va bien, je la reçois à temps pour la vente trottoir du 16 et 17 Août au centre-ville de Victoriaville!

Si vous voulez une copie du livre, ou 2, ou 3, vous pourrez l’acheter à partir du site de lulu.com dès que j’aurai fini d’admirer ma copie de vérification.

Mon site internet et le site internet de Gontrand sont tous les deux bogués depuis presque 2 semaines, comme pour me donner LE signe que j’attendais pour décider que j’en avais assez du niaisage, et qu’il fallait que j’aille voir ailleurs. Webs, ils offrent pas un bon service. C’était mieux avant, dans mon jeune temps, mais dernièrement, ça s’est dégradé… Je vais chercher une meilleure option (qui, malheureusement, ne sera certainement pas plus abordable, mais bon, on paye pour la qualité, n’est-ce pas…) et je vais refaire mes deux sites, et tout ça, si possible, avant la vente trottoir.

Après tout ça, je vais peut-être me reposer un peu.

Pour l’instant, comme je ne peux pas faire de page de précommande sur mon site, je vous présente le bouton Paypal ci-dessous, que vous pouvez utiliser pour précommander une copie de mon livre à colorier d’ici au 6 Août 2018!

Cette offre fantastique est présentée aux lecteurs et lectrices de mon blogue, et prendra fin au moment où j’enlèverai le bouton de cette page. Si vous profitez de cette offre, je vous enverrai votre copie par la poste ou vous la remettrai en mains propres, selon l’option la plus pratique.

Go!!

Précommander le livre à colorier de Gontrand le Chevalier (5$)

Mise à jour: Le temps des précommandes est terminé! Vous pourrez bientôt acheter votre copie du livre pour 7$.

Voici la page couverture du livre à colorier de Gontrand le Chevalier.

*Par «des centaines de milliers de gens», je veux réellement dire 3 ou 4 personnes.

Des attentes à colorier

Les 16 et 17 Août prochains, je vais avoir un magnifique kiosque à la vente trottoir du centre-ville de Victoriaville!

Pour l’occasion, j’aimerais être capable de lancer mon livre à colorier de Gontrand le Chevalier sur lequel je travaille depuis le début de l’année. Il me reste encore pas mal de travail à faire, mais je crois que c’est possible!

Quand j’ai commencé à travailler sur ce projet-là, je ne pensais pas que ça serait aussi long. C’est long, mais c’est amusant, et ça fait changement! Même si mon livre à colorier est un projet très lié à ma bande dessinée, le fait de créer les images du livre est quand même très différent de préparer une nouvelle page des aventures de Gontrand.

Quelles couleurs utiliseriez-vous pour colorier Glorian le Ménestrel?

J’aimerais que les gens qui aiment déjà ma bande dessinée aiment aussi mon livre à colorier, et s’amusent à découvrir mes dessins, autant que je me suis amusée à les dessiner. J’aimerais qu’ils essaient d’en colorier quelques images, même s’ils n’aiment pas vraiment colorier. J’aimerais attirer l’attention de gens qui ne connaissent pas ma bande dessinée, et leur donner envie de la découvrir. J’aimerais que les gens qui ont colorié des images les partagent avec moi, en m’envoyant des photos par courriel, ou en les publiant sur la page Facebook de Gontrand. J’aimerais voir mes dessins mis en couleurs par d’autres personnes, pour faire changement!

Je suis habituée à ce que mes attentes soient déçues par rapport à mes livres, et à mes oeuvres en général, quand je les laisser aller et faire leur chemin dans le vaste monde. Organiser le lancement de mon livre à colorier pendant la vente trottoir pourra peut-être changer quelque chose à ça…

Mais pour ça, il faut que je le finisse à temps!

Enfin un nouveau chapitre!

Le 18 Juin, j’ai enfin fini d’écrire le Chapitre 12 de mon histoire de Sechora.

Finir d’écrire un chapitre, c’est toujours le fun comme accomplissement! Dans ce cas-là, par contre, la fin du chapitre était plus comme la ligne d’arrivée d’un marathon que j’avais vraiment trop hâte d’atteindre, parce que j’étais vraiment fatiguée de ce chapitre trop long à écrire qui s’est éternisé pendant plus de 6 mois!

Ne vous inquiétez pas, le Chapitre 12 devrait être beaucoup moins long à lire qu’il l’a été à écrire…

J’ai donc enfin pu commencer un nouveau chapitre, après avoir remis un peu d’ordre dans les petites fiches sur mon affiche verte. J’ai aussi pris avantage de mon tableau pour faire une sorte de plan plus ou moins détaillé de ce qui est supposé se passer dans ce nouveau chapitre.

Ça, c’est ce qui devrait se passer, en gros.

Le Chapitre 12 s’appelait Le Récit de l’Origine, et le Chapitre 13 s’appelle La lumière noire. Il ne s’agit hélas pas d’une «blacklight», mais bien de quelque chose de magique que vous découvrirez en lisant mon livre, genre dans 6 ou 7 ans.

Parce que oui, selon mes calculs, il devrait me rester environ 12 chapitres à écrire avant la fin de cette histoire, et si ça me prend toujours 6 mois par chapitre, je devrais en compléter 2 par année, et donc, si tout va bien, si tout va bien, ce merveilleux livre dont vous êtes le héros devrait être fini dans 6 ans, c’est-à-dire, dans les environs de 2024, si la Terre existe encore dans ce futur à la fois proche et éloigné.

Non, je ne vais pas commencer à prendre les précommandes tout de suite.

Je n’ai pas le syndrome de la page blanche! Au contraire, commencer un nouveau chapitre, une nouvelle étape, je trouve ça inspirant et encourageant.

Quelle est la première chose que vous faites après avoir fini de lire un livre?

 

Si vous faites partie des gens qui aiment partager leurs commentaires sur internet, bravo! D’ailleurs, vous pouvez me laisser savoir ce que vous pensez de mes livres dans la section Critiques de mon blogue… Ça serait vraiment très gentil!

 

 

Critiques de Gontrand le Chevalier Chapitre 1

Les aventures de Gontrand le Chevalier peuvent être lues sur son site internet, mais elles existent aussi dans l’album «Les aventures de Gontrand le Chevalier Chapitre 1: Il faut sauver la Princesse Gisèle».

Si vous avez lu cet album de bande dessinée, et si vous avez des commentaires à partager, je vous invite à le faire ici!

Chaque commentaire est très apprécié, et peut aider d’autres gens à décider s’ils ont envie d’acheter cette bande dessinée, ou pas.

Merci!

L’Origine de Sechora

Le 4 janvier, je vous parlais dans mon blogue de l’interminable quête de Sechora. Depuis ce temps-là, je travaille sur le même chapitre de mon histoire: le Chapitre 12, qui s’appelle Le Récit de l’Origine.

J’ai découvert, en écrivant ce cher chapitre, qu’il était pas mal plus long que les autres, et donc, oui, c’est normal qu’il prenne plus de temps à écrire. En plus, je vous rappelle que je dois écrire chaque chapitre 4 fois, pour chacun des 4 personnages principaux de mon histoire.

C’est long, et j’ai hâte d’avoir fini celui-là et de pouvoir passer au prochain chapitre. Ça s’en vient, l’écriture du chapitre est finie pour 2 de mes personnages, et il me reste à compléter quelques pages pour les 2 autres.

Le chapitre s’appelle Le Récit de l’Origine, parce que 2 des personnages racontent aux autres une partie de l’histoire du développement du pays de Sechora, et cette histoire s’appelle, vous l’aurez deviné, le Récit de l’Origine.

Il a donc fallu que je fouille dans mes notes pour me rafraîchir la mémoire sur ce qui était censé se passer dans ce fameux Récit.

Je suis pas mal sûre que j’ai écrit le papier du dessus pendant que mes parents rénovaient ma chambre, il y a de cela fort fort longtemps!

Ça me rappelle aussi que oui, les bases de cette histoire-là, et surtout, ce pays-là, je les ai inventés quand j’avais 13 ou 14 ans.

Vu comme ça, peut-être que ce n’est pas vraiment cohérent qu’il y ait un désert proche d’un marécage, et une grande plaine, des montagnes, et une forêt au milieu, tout ça sur une toute petite île. Peut-être que j’aurais pu améliorer la carte et la géographie de mon pays imaginaire. Peut-être que ça aurait simplifié quelques parties de mon histoire. Peut-être…

Quelle magnifique carte de Sechora! Elle vous sera peut-être utile un jour, si vous partez à l’aventure dans ce pays très complexe…

Mais je m’en fous! J’ai inventé ce pays-là quand j’étais plus jeune, et c’est là que mes personnages évoluent, ou essaient d’évoluer depuis plusieurs années, au rythme de mon écriture très lente. D’une certaine façon, j’ai l’impression que je me dois bien ça… La moi du passé serait vraiment fière de voir que la moi adulte s’accroche toujours à son rêve, et qu’elle ne lâche pas!

Et vous, avez-vous un rêve ou un projet qui vous suit depuis votre enfance?