Toute une épreuve

Aujourd’hui, j’ai remis l’épreuve de mon roman à mes éditeurs. Les livres devraient être commandés la semaine prochaine. Mes livres.

Vos livres, aussi. Les livres de tous ceux qui ont précommandé leur copie, et de tous ceux qui viendront au lancement. Mon livre est mon bébé, mais il m’appartient de moins en moins à mesure que la date du lancement se rapproche… Le 7 décembre! C’est dans un mois.

Il fallait que je relise mon épreuve, attentivement, pour y apporter les dernières corrections avant l’impression. Ayant déjà lu et relu mon histoire plusieurs fois, je n’avais pas envie de la relire encore! Pourtant, c’était la lecture la plus importante que j’en ai faite. Il fallait donc que ça me tienne à coeur… Je suis allergique aux fautes dans les livres, alors je pense que je souffrirais un peu si j’en trouvais dans le mien. Il en reste peut-être, mais j’ai fait mon possible, et mes éditeurs aussi, je leur fais confiance!

C’était aussi la première fois que je lisais mon histoire imprimée sur du papier, du papier relié en forme de livre, avec mon image de couverture dessus. On dirait que ça a rendu l’histoire plus importante, comme si ça lui apportait une validation supplémentaire. Comme si mon histoire me disait «Regarde, je ne suis plus un cartable plein de feuilles lignées! Je ne suis plus un fichier texte dans ton ordi! Je suis un livre, maintenant. Un vrai!».

On dirait aussi que ça m’a amené à lire mon texte sous un autre angle… Comme si je remarquais des choses que je n’avais jamais remarquées avant, comme si je comprenais des choses nouvelles sur mes personnages, et à propos des événements qu’ils vivent. Cette histoire-là est apparue dans ma tête, mais je n’en connais même pas encore tous les secrets!

C’est difficile d’avoir une opinion objective en lisant sa propre histoire. Je dirais que oui, c’est un bon livre. S’il avait été écrit par quelqu’un d’autre, et que je l’avais acheté ou emprunté à la bibliothèque, je crois que je l’aurais apprécié. Il n’est pas parfait, non, vraiment pas. Mais je m’en fous. C’est mon livre, mon livre à moi, celui que j’ai écrit pendant des années, celui que je vais lancer le 7 décembre, et je pense qu’il est exactement comme il fallait qu’il soit. Je ferai encore mieux pour mon prochain livre. Et le prochain, et l’autre d’après.

Bientôt, ce sera peut-être votre livre.

L'épreuve!

L’épreuve!

2 avis sur « Toute une épreuve »

  1. puisque c,est ton bébé,,ca veut dire,que je suis grand mere,,,,youpi,,je suis tres heureuse ,,et j,ai hate de le tenir dans mes bras ( mains ) hihihih

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s