Critiques du roman Le Parfum du Vent

Page couverture lpdv

Si vous avez lu mon roman, «Le Parfum du Vent», je vous invite à me faire part de vos commentaires ici.

Que vous désiriez simplement laisser un petit message pour me faire savoir votre opinion du livre, ou que vous désiriez écrire une critique plus détaillée qui pourrait donner envie à un lecteur potentiel de lire le livre (ou de ne pas le lire!), exprimez-vous en ajoutant votre commentaire sur cette page, dans l’encadré «Laisser un commentaire».

Veuillez, s’il-vous-plaît, inscrire votre nom, ainsi que mentionner de quelle manière vous vous êtes procuré le roman (grâce à ma campagne Indiegogo, acheté sur mon site, reçu en cadeau…).

Si vous n’avez pas de copie du roman, mais aimeriez en avoir une, vous pouvez vous en procurer une ici: http://myriamplante.com/dragon.htm

Si vous avez acheté mon roman en version numérique sur Amazon, iTunes, ou un autre site où il est disponible, n’hésitez pas à laisser vos commentaires sur le site en question, ce serait vraiment très apprécié!

Merci beaucoup pour vos commentaires et/ou votre intérêt envers mon oeuvre!

Myriam

Advertisements

7 avis sur « Critiques du roman Le Parfum du Vent »

  1. J’ai reçu « Le parfum du vent » en cadeau. J’ai littéralement dévoré ton livre en deux jours.

    C’est une belle histoire touchante de relation, d’ amitié et de confiance. Malgré le fantastique, j’ai senti la réalité d’un reflet sombre, mais aussi imprégné de bonté humaine.

    Tu as une belle écriture et franchement, là ! J’ai hâte de lire la suite. Je te souhaite beaucoup de succès.

    J’aime

  2. J ai adoré ton roman du début à la fin .C est une histoire fantastique touchante et l amour qui se retrouve entre un animal et un humain ,merveilleux . J en ai parlé sur mon milieu de travail et il me demande où se le procurer merci Myriam

    J’aime

  3. J’avais eu la chance de lire tranquillement Le parfum du vent, chapitre par chapitre, au cours des dernières années (eh oui, VIP!). Mais le lire tout d’un bout sous forme de vrai livre, c’était une expérience particulièrement agréable!

    Pour moi, la narration, écrite avec rigueur, constitue l’aspect le plus fascinant. Le dragon se retrouve emporté dans des aventures qu’il ne saisit qu’en partie et le lecteur n’a d’autre choix que de partager les incompréhensions de la bête, même si elles concernent un monde et des concepts qui auraient du sens à ses yeux dans d’autres circonstances. Le bon sens et la logique du dragon donnent au lecteur l’occasion de prendre du recul et de poser un regard différent sur les humains, ses semblables.

    L’histoire est bien construite et sans longueurs. Les personnages sont intéressants et les thèmes peuvent rejoindre à peu près n’importe qui. Le livre est divertissant, suscite des émotions et donne matière à réflexion sans être lourd.

    Une belle lecture que je conseille sans hésiter!

    Marie-Noëlle

    J’aime

  4. Il y a de ces livres qu’on finit en quelques jours, qu’on dévore d’un
    bout à l’autre parce qu’on accroche aux personnages et à l’intrigue dès
    les premières lignes, desquels l’histoire, à la fois profonde et simple, fait
    vivre diverses émotions. Le Parfum du vent est l’un de ses livres.

    L’une des grandes force du livre est de raconter une histoire fantastique, genre
    qui est souvent complexifié par de nombreux noms, lieux, races fantaisistes qui
    mêlent parfois un lecteur au point de lui faire perdre le fil, tout en restant
    très accessible. En effet, bien que le roman raconte l’histoire d’un dragon, (ou
    peut-être grâce au fait que l’histoire est racontée par un dragon), il reste
    facile à suivre pour tous les publics, pas seulement aux lecteurs avides de
    fantastique, puisque rien dans le livre n’a la complexité habituelle de ce
    genre. On parle de magie, d’élus ayant le pouvoir potentiel de contrôler les éléments,
    de chamanes et de monstres, mais on ne nous demande pas de se rappeler de tonnes
    de noms compliqués, ce qui est un avantage qui permet au livre d’être apprécié
    par un plus grand nombre.

    Le principe du roman est unique et original. Le point de vue du dragon offre en
    effet au lecteur une façon différente de voir les choses. Pas seulement en ce qui
    à trait à l’histoire, bien que ce soit là le principal, mais également par
    rapport à la vision que le protagoniste offre par rapport à l’humanité. Il est
    intéressant de voir la façon dont celui qui est traité d’animal offre un point de
    vue critique sur certaines pratiques humaines, ce qui peut porter à réflexion.

    L’histoire en tant que telle est avantagée par une absence de longueurs et un
    développement constant qui tient le lecteur en halène. On voit la fin approcher
    avec appréhension, car on sait que tout n’aura pas le temps de se régler dans ce
    tome, et qu’on ne veut pas que le livre finisse, car on ne veut pas avoir besoin
    d’attendre la suite. L’intrigue commence dès le début du livre, qui ne s’enchevêtre pas
    d’une longue introduction, optant plutôt pour une mise en situation qui se développe
    au cours des premiers chapitres en alternance avec l’histoire qui se met en place.
    Les thématiques du roman, dont l’amitié en trame de fond, mais aussi la solitude,
    l’exil et l’amour, sont abordées de façon à engager le lecteur. La narration intra-
    diégétique du dragon encourage l’identification, puisqu’on ne peut comprendre ce qu’il
    ne comprend pas et qu’on n’a que son point de vue sur les évènements, que sa
    compréhension. Cela fait que l’on se pose les mêmes questions que lui. Et comme la
    narration est généralement très bien faite, on ne décroche pas de la tête du
    protagoniste de tout le roman. L’humour contenu dans l’histoire ajoute une touche de
    légèreté qui est la bienvenue et souligne un style particulier à l’auteure.

    Au final, Le Parfum du vent est une réussite. Il s’agit d’un livre imaginatif et
    original qui reste tout de même accessible. Il peut s’adresser à un public très large
    et toucher beaucoup de gens. J’ai beaucoup apprécié ma lecture et je la conseillerais
    à tous. 🙂

    J’aime

  5. J’ai reçu un beau courriel de Mario Bergeron, auteur du livre 2 Frères au Klondike:

    «Allo Myriam,

    Suis à Whitehorse Yukon et je viens de terminer ton livre. Alors il aura été lu en Alaska et Yukon…

    Quel beau personnage ton Dragon, plein de sensibilité , d’ouverture d’esprit, de bonté, d’amour…tout ça dans un corps de dragon puissant pouvant voler avec grâce…et son rapport avec les humains, sa façon de les découvrir, une belle façon de se voir d’un autre œil. J’ai aussi aimé la conclusion, sur les hauts et les bas de la vie…je suis comme ça, j’aime ces petits commentaires de la fin qui nous font connaître un peu plus la vision de l’auteur…

    J’aime bien ton style d’écriture, on comprend bien l’histoire, facilement on s’imagine les lieux, les personnages, les émotions, on est présent…une belle force je dirais.»

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s