Le film de la semaine: Rottweiler

J’ai décidé d’ajouter du nouveau dans mon blogue! Chaque semaine (autant que possible!), je vais vous partager une partie de mes expériences cinématographiques parfois douteuses en vous parlant d’un film que j’ai regardé.

Pourquoi une auteure veut-elle commenter des films? Hum… J’ai déjà pensé à publier des chroniques de livres dans mon blogue, mais ça n’a pas duré longtemps avant que je perde l’intérêt de le faire. Lire un livre, c’est plus long que regarder un film, et il y a beaucoup de choses qui peuvent me passer par la tête pendant que je lis… En fin de compte, je pense que je ne suis pas très bonne pour commenter ou critiquer des livres. Je préfère me concentrer sur écrire les miens!

Par contre, je regarde souvent des films! J’aime surtout les vieux films en général, surtout les vieux films d’horreur, et particulièrement quand ils sont étranges… Je ne sais pas pourquoi, mais c’est comme ça!

Chaque semaine, je prends un moment pour consulter l’horaire des films à venir (surtout ceux programmés sur Frissons TV et Silver Screen Classics) et j’enregistre ceux dont le titre et/ou la description m’intriguent…

Pendant que je regarde un film, j’essaie toujours de comprendre ce qui se passe, j’essaie de trouver une logique dans les évènements et des motivations aux personnages, même quand il n’y en a pas vraiment. Ça m’arrive souvent d’arriver à prévoir la fin d’un film, et en fait, je suis vraiment heureuse quand je n’ai absolument aucune idée de quelle manière ça va se terminer.

Quand je trouve un film vraiment trop bizarre ou incohérent, je vais sur internet le lendemain pour chercher plus d’informations. Parfois, juste de lire le résumé du film sur Wikipédia, ça peut m’aider à comprendre quelque chose que je n’avais vraaaiiment pas compris en le regardant!

Tant qu’à acquérir autant de connaissances inutiles sur des films, autant les partager et écrire mes réflexions sur le sujet, n’est-ce pas?

Hier soir, j’ai écouté un film appelé Rottweiler que j’avais enregistré sur Frissons TV.

Voici le résumé qui m’a incité à regarder ce film: «Un chien, maltraité par ses maîtres, se voit un jour transformé en une machine à tuer. Son squelette est remplacé par du métal. Le chien veut à présent prendre sa revanche…»

Ce court résumé a réussi à attirer mon attention… Comment ça, un chien avec un squelette en métal? Est-ce un mix entre Wolverine et Cujo…? Je voulais savoir ce qui allait se passer.

Finalement, le film n’avait absolument aucun rapport avec cette description!

Loin de raconter l’histoire d’un pauvre chien maltraité, Rottweiler raconte plutôt la quête d’un gars qui essaie de retrouver la fille qu’il aime (ils ont été séparés pendant un an, mais le gars essaie de retourner à la dernière place où il l’a vue, comme si la fille allait vraiment s’asseoir là et passer un an à l’attendre, tsé…) et qui se fait pourchasser par un chien cyborg qui attaque et mange tous ceux qui croisent son chemin. Il ne veut pas prendre sa revanche, là, il veut juste tuer le gars, et se nourrir de chair humaine, dans le fond.

Le chien était bon acteur, et je ne sais pas comment ils ont fait pour donner l’impression que ses dents étaient en métal. Ça faisait un charmant bruit de sécateur chaque fois qu’il ouvrait et fermait la bouche! Il y avait aussi une poule très photogénique qui était vraiment terrifiée par l’arrivée du chien… et un scorpion sournois, qui était le véritable méchant du film.

J’ai été un peu déçue, mais quand même bien divertie, et c’est ça le but principal, pour moi, quand je regarde un film!

On va voir quel magnifique chef-d’oeuvre je vais choisir la semaine prochaine…!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s