Le film de la semaine: Spectre

Depuis que j’ai commencé à partager mes commentaires sur un des films que je regarde chaque semaine, il y a plus d’action qu’avant dans mon blogue! Bon, il n’y a pas plus de lecteurs, de commentaires ou d’échanges qu’avant, mais j’écris des articles plus souvent. C’est un peu comme si je me disais, ben là, il ne faut pas qu’il y ait juste des articles de films! Il faut que je trouve quelque chose d’autre à partager, pour varier un peu!

Hier soir, j’ai regardé le film Spectre, sorti en 1980. Le titre original est The Boogeyman. Voici la description donnée par Frissons TV: «Une jeune femme est hantée par un miroir brisé possédé par l’esprit de l’amant de sa mère.»

En lisant ce résumé, je me suis dit… Comment ça, hantée par un miroir? Un miroir possédé, en plus? Et pourquoi est-il brisé? J’avais donc besoin de trouver des réponses à mes questions.

Quand Laura et son frère sont petits, ils sont terrifiés par l’amant de leur mère: un salaud qui n’a vraiment pas d’allure, et qui attache le pauvre petit Willy dans son lit pour le forcer à rester tranquille et à dormir. La mère, qui n’est pas vraiment mieux, le regarde faire en buvant de l’alcool.

Heureusement, ou malheureusement, plutôt, Willy réussit à tuer le gros pas fin, pendant que sa petite soeur voit le meurtre dans un grand miroir placé dans la chambre de leur mère.

Des années plus tard, ils sont restés avec des séquelles, bien sûr. Laura se sent coupable de ce qui est arrivé, et elle a toujours peur que quelque chose de grave se passe. Willy est devenu muet, il essaie d’étrangler les gens qui veulent devenir ses amis, et il porte toujours la même salopette de jeans avec un t-shirt jaune.

Quand le miroir qui a reflété le meurtre est brisé, l’esprit maléfique de l’amant de leur mère est libéré, et il cherche sa revanche en tuant n’importe qui sans aucune raison.

Tout le monde a entendu dire que briser un miroir apportait supposément 7 ans de malheur, mais dans ce film, la grand-mère du mari de Laura lui racontait toujours que briser un miroir libérait tout ce que ce miroir avait vu. Un concept intéressant.

J’ai trouvé que tout le concept du film était original, en fait! Il y avait des moments dégueulasses (les ciseaux dans un film d’horreur, c’est jamais une bonne idée) mais aussi des moments très ridicules, comme le miroir qui finit par exploser en étant jeté au fond d’un puits.

Faites attention pour ne pas briser de miroir… On ne sait jamais ce qu’il pourrait avoir vu!

2 avis sur « Le film de la semaine: Spectre »

  1. Je suis curieuse, est-ce qu’ils réussissaient à se débarrasser de l’esprit en cassant encore plus le miroir? Ou bien c’est pas pour ça qu’il finissait explosé au fond d’un puits…?

    J’aime

    • Pour une raison un peu obscure, les bouts de miroir explosaient en touchant à de l’eau! Donc c’est pour ça qu’ils l’ont jeté dans le puits, et ça aurait fonctionné, sauf qu’il restait un petit bout de miroir sournois que personne n’avait remarqué… Apparemment, ils ont fait 2 suites au film…

      J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s