Le film de la semaine: Le Golem

Le film de la semaine est Le Golem, ou «Der Golem : Wie er in die Welt kam» dans sa version originale Allemande. C’est un film qui date de 1920; c’est donc un film muet, en noir et blanc.

Avez-vous déjà vu des films muets? C’est une activité que je ne recommande pas si vous êtes très fatigués, parce que ça devient difficile de rester réveillé et de bien comprendre ce qui se passe dans le film! Comme les personnages ne parlent pas (ou plutôt, ils parlent, mais on n’entend pas ce qu’ils disent) il faut vraiment observer ce qui se passe, et se fier aux rares moments où il y a une description écrite de l’action ou des dialogues.

Voici donc la description que Frissons TV donnait de ce film: «Pour protéger la population juïve de Cracovie, un rabbin anime une statue d’argile à l’aide de formules cabalistiques.»

La bande-annonce est vraiment comme une version écourtée du film, mais en plus, elle contient quelques scènes colorées qui n’étaient pas dans la version que j’ai regardée hier soir!

Je suis contente d’avoir vu ce film, car il m’intriguait depuis que j’ai vu L’Homme qui rit, et que j’ai lu sur l’expressionisme allemand.

Dans le film, donc, le Rabbin Loew apprend en observant les étoiles que les Juifs de son ghetto vont être en danger. Selon Wikipédia, l’action se passe à Prague, et pas à Cracovie comme le dit le résumé, mais qu’en sais-je…

Pour protéger son peuple, effectivement menacé par un avis d’expulsion envoyé par l’empereur, le rabbin utilise sa magie pour créer un Golem, qui est une créature faite d’argile qui devient son serviteur. D’ailleurs, j’aimerais bien savoir quelle sorte d’argile il a utilisée pour créer son Golem, parce qu’il entre dans une sorte de pièce scellée, qui semble ne pas avoir été ouverte depuis très longtemps, et il se met à gosser avec son immense motte d’argile, qui a l’air parfaitement malléable… Pourtant, ça sèche tellement facilement, de l’argile!

Le rabbin, donc, amène son Golem chez l’empereur et réussit à l’impressionner, et même à lui sauver la vie, ce qui le convainc de ne pas expulser les Juifs, finalement. Mais c’est là que le Golem se retourne contre son créateur, comme c’était annoncé par une sorte de prophétie. Après tout, le film mentionne que le Golem est devenu vivant grâce aux pouvoirs d’Astaroth, qui est un démon. Le rabbin n’aurait pas dû être surpris de le voir devenir méchant…

Heureusement, même si le Golem est responsable de la destruction de la maison du rabbin, à la fin, il se fait vaincre par une petite fille qui voulait devenir son amie, et tout le monde est heureux et soulagé.

Dans le film, plusieurs des Juifs portaient une sorte de petit chapeau pointu avec un rebord. Je me suis demandée si cette sorte de chapeau avait été une inspiration pour les chapeaux de sorcières, mais je n’ai rien trouvé pour approfondir ma théorie.

Ah oui, si jamais vous n’avez jamais vu de film muet, vous pouvez vivre cette expérience puisque Der Golem est disponible sur Youtube!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s