Critiques du roman Le Goût de l’Eau

Si vous avez lu mon roman, «Le Goût de l’Eau», je vous invite à me faire part de vos commentaires ici.

Que vous désiriez simplement laisser un petit message pour me faire savoir votre opinion du livre, ou que vous désiriez écrire une critique plus détaillée qui pourrait donner envie à un lecteur potentiel de le lire (ou de ne pas le lire!), vous pouvez ajouter votre commentaire sur cette page, dans l’encadré «Laisser un commentaire».

Si vous n’avez pas de copie du roman, mais aimeriez en avoir une, vous pouvez vous en procurer une ici: http://myriamplante.com/dragon2.htm

Merci de vos commentaires!

Advertisements

Le 12 août, j’achète un livre québécois

Avez-vous déjà entendu parler de l’événement «Le 12 août, j’achète un livre québécois»?

Vous pouvez le découvrir sur Facebook en cliquant ici.

Cette année, en plus de participer à l’événement en achetant un ou deux livres québécois, j’ai décidé de faire un petit concours pour permettre à une personne chanceuse de gagner une copie de mon recueil d’histoires courtes Ourse Ardente et 15 autres histoires!

Pour savoir comment participer, visitez mon site internet et inscrivez-vous à ma liste de diffusion (si ce n’est pas déjà fait!)

Le 11 août, j’enverrai un courriel à tous les gens inscrits sur ma liste pour leur donner des instructions pour participer au concours, puis je ferai un tirage au sort. Le gagnant ou la gagnante recevra son livre par la poste.

Le 12 août, en plus d’acheter un livre québécois… vous pourriez en gagner un!

Listes de diffusion

J’ai un nouvel ordinateur, depuis hier! Ce n’est pas facile de s’habituer à travailler sur un nouvel ordinateur, avec un Windows différent… Mais c’est aussi une bonne occasion d’essayer de mettre un peu d’ordre dans mes affaires virtuelles. Essayer. L’ordre et le ménage, ce n’est pas mon fort.

Mais ce n’est pas de ça dont je veux vous parler aujourd’hui!

Dans mon blogue «Un chimpanzé et des codes» je parlais, entre autres, de mes deux listes de diffusion qui sont maintenant hébergées par le site MailChimp.

À quoi servent les listes de diffusion? Je dirais qu’elles sont surtout utiles parce que Facebook est construit d’une manière qui fait que les gens qui aiment mes pages ne voient pas nécessairement tout ce que je publie, ou alors, ils le voient, mais au milieu de tellement plein d’autres choses qu’ils n’y portent pas attention. Donc, mes listes de diffusion sont utiles pour que ceux qui veulent rester au courant de mes projets puissent rester au courant de mes projets, par courriel, ce qui est plus simple que d’essayer de repérer ce que je fais dans l’océan d’images et de textes et de vidéos qu’est Facebook.

Dans le cas de ma liste «Myriam Plante – Art & Mots», les courriels peuvent vous avertir de la parution de mes livres, d’événements spéciaux, de concours, des étapes de mes différents projets…

Pour ma liste «Gontrand le Chevalier», les courriels servent à vous avertir dès qu’une nouvelle page de la bande dessinée est publiée sur le site. Ils vous avertissent aussi lorsqu’il y a des nouveaux concours dans l’univers de Gontrand!

Comme en ce moment… Pour célébrer le début du Chapitre 2 des aventures de Gontrand le Chevalier, j’ai décidé de lancer un nouveau concours pour permettre à 2 personnes de devenir des personnages dans la bande dessinée.

Pour participer, il faut tout d’abord s’inscrire à la liste de diffusion de Gontrand. (Eh oui, c’est une tentative pour inciter les gens à s’inscrire à ma liste!) Ensuite, il faut suivre les instructions dans le courriel intitulé «Un nouveau concours de Gontrand le Chevalier!» que vous allez recevoir.

Cliquez sur l'image pour vous rendre sur la page d'inscription!

Cliquez sur l’image pour vous rendre sur la page d’inscription!

Et voilà! Pour l’instant, il n’y a qu’une seule personne qui a complété toutes ces étapes avec succès… Le concours se termine le 18 Juin.

Concours «Un nouveau style pour Marcellin!»

Avez-vous toujours rêvé de porter un t-shirt avec un design conçu par moi, imaginé par vous, et inspiré par l’univers de ma bande dessinée Gontrand le Chevalier?

Si oui, vous faites des rêves vraiment très spécifiques… Et vous avez de la chance, car c’est exactement ce qui pourrait vous arriver si vous participez à mon nouveau concours, appelé «Un nouveau style pour Marcellin!».

J’aime organiser de petits concours en lien avec ma bande dessinée… Souvent, c’est pour permettre à des gens de se transformer en personnages de BD pendant quelques cases.

Malheureusement, le nombre de gens qui participent à mes concours est rarement proportionnel à mon enthousiasme et à tout ce que je prépare… Je serais vraiment contente de voir plein de gens participer au concours, le partager avec leur entourage, et entrer dans une amicale compétition pour remporter le grand prix: un t-shirt gratuit!

Voici donc le texte décrivant en détail le concours, tel que déjà posté sur la page Facebook de Gontrand:

Marcellin est un humble cultivateur de pommes de terre qui habite le Royaume dans lequel ont lieu les aventures de Gontrand le Chevalier. C’est avec enthousiasme qu’il a accepté d’être la tête d’affiche du nouveau concours «Un nouveau style pour Marcellin!».

Ce concours vous offre la chance de contribuer à la création d’un nouveau t-shirt exclusif inspiré par l’univers de Gontrand le Chevalier. Pour participer, il vous suffit de proposer une idée de dessin, et d’inciter vos amis à voter pour votre idée. L’idée gagnante sera dessinée par moi, Myriam Plante, créatrice de Gontrand le Chevalier. Le dessin sera ensuite apposé sur un t-shirt, qui sera mis en vente dans la boutique en ligne de Gontrand le Chevalier, pour un temps limité seulement. La personne gagnante pourra recevoir gratuitement un t-shirt de la couleur et de la taille de son choix.

Première étape du concours: Tous les gens intéressés peuvent participer en publiant un commentaire sur la page Facebook de Gontrand le Chevalier, en envoyant un message privé à cette page, ou en publiant un commentaire sur cette entrée de blogue!

Votre idée de dessin peut être aussi simple, aussi complexe, aussi sérieuse ou aussi ridicule que vous le désirez. La seule contrainte est qu’elle doit mettre en vedette ou un plusieurs personnages de la bande dessinée Gontrand le Chevalier.

Par exemple, vous pourriez proposer un dessin de la Princesse Gisèle en train de conduire un vaisseau spatial, ou un dessin du Roi Joséphin qui mange un bol de soupe. Laissez aller votre imagination! Vous avez jusqu’au 20 Novembre pour proposer vos idées. Un maximum de 2 idées par personne sera accepté.

Deuxième étape du concours: Je présenterai toutes les idées reçues sur la page Facebook de Gontrand le Chevalier, et il sera temps de passer au vote. Pour avoir une chance de gagner, il vous faudra partager votre idée ainsi que la page de Gontrand, et inciter vos amis et votre famille à voter pour votre idée.

Troisième étape du concours: L’idée qui aura récolté le plus de votes remportera le concours! Je la dessinerai, et elle se retrouvera sur un t-shirt qui sera mis en vente dans la boutique Spreadshirt de Gontrand le Chevalier. Si deux idées reçoivent le même nombre de votes, je choisirai l’idée qui m’inspirera le plus.

Je communiquerai ensuite avec le gagnant ou la gagnante, et je lui ferai parvenir gratuitement un t-shirt de la couleur et de la taille de son choix.

Quatrième étape du concours: Le t-shirt inspiré par l’idée gagnante sera mis en vente pendant une période de temps limitée… Avant de disparaître à tout jamais!

Vous pouvez participer au concours dès maintenant. N’hésitez pas à le partager avec vos amis et à les inciter à participer eux aussi, pour voir qui trouvera l’idée la plus originale ou la plus étrange!

 

Jaune et beige

Je suis des cours de baladi depuis le mois de janvier.

Le 31 mai dernier, j’ai participé au spectacle de l’école de Danse Égyptienne des Bois-Francs. Ce fût une belle expérience, qui m’a permi de, et m’a obligée à, sortir de ma zone de confort de mille et une façons.

Je pense que la dernière fois où j’ai participé à un spectacle, je devais être à l’école primaire. Ça me stressait un peu, mais je savais que je connaissais bien mes chorégraphies, et donc, je n’avais pas trop peur de me tromper. Avant de monter sur scène, je me suis dit que mon défi était de sourire, car je ne voulais pas avoir l’air concentré, avoir l’air bête, ou pire encore, avoir une face de chevreuil figé devant les lumières d’un char. J’ai réussi mon défi! 😀

Je portais un costume jaune. Je crois que les seuls vêtements jaunes que je possède, ce sont des bas de Bob l’Éponge, et un t-shirt de Bob l’Éponge, que je mets parfois comme t-shirt de pyjama. Malgré tout, je crois que mon costume jaune m’allait quand même bien… autant qu’un costume jaune puisse m’aller.

Je crois que ce qui était le plus bizarre dans cette expérience, c’était le maquillage… Je ne me maquille jamais, sauf en de rares occasions (par exemple, un peu d’eyeliner à Noël) et je ne porte même pas de fond de teint pour camoufler ma rosacée (il paraît que le fond de teint est très mauvais pour la rosacée, de toute façon)… Mais pour le spectacle, nous avons eu droit à une petite formation pour apprendre à se maquiller pour la scène. Go le fond de teint en multiples teintes et épaisseurs, le fard à joues, les couches d’ombre à paupières et de rouge à lèvres, le eyeliner, le mascara, et les faux cils! J’ai aussi acheté des grosses boucles d’oreilles dorées, tant qu’à faire.

Tout ça mélangé ensemble me donnait l’impression d’être vraiment, vraiment très déguisée, et d’avoir fait semblant, pendant une soirée, d’être une fille que je ne suis pas.

baladi

Je suis quand même très contente de l’avoir fait. Tout s’est bien passé, mes fans qui étaient venus m’encourager étaient impressionnés de ma performance, et du spectacle en général, et je suis fière de moi.

C’était une aventure amusante. Je vais continuer à danser le baladi dans mon salon, ça c’est sûr… Mais je ne sais pas encore si je vais continuer les cours à l’automne prochain!

L’automne prochain, ma priorité sera sans doute de me déguiser en auteure, en «vraie» écrivaine, et de lancer mon tout premier roman.

Déménagement, et nouvelle adresse

Eh non, je n’ai pas déménagé.

Par contre, mon blogue a déménagé. Ou plutôt, mes blogues.

Le premier blogue que j’ai commencé était sur le site Blogger. Tout allait bien, jusqu’à ce que, en raison d’un bogue un peu nébuleux de mon navigateur, que j’ai depuis réussi à réparer dans un grand moment de lucidité, s’est mis à m’empêcher d’ajouter du nouveau contenu sur mon blogue.

Ensuite, j’ai commencé un nouveau blogue sur une plateforme WordPress, mais contenu dans un site qui n’était pas très souvent mis à jour, ce qui faisait que la version de WordPress qui s’y trouvait ne fonctionnait plus très bien.

J’ai donc créé ce 3e blogue, celui que vous lisez présentement. Grâce à l’outil d’importation pratique de WordPress, j’ai réuni toutes mes archives de blogue ici, dans un seul et même endroit pratique, convivial et, je l’espère, dépourvu de bogues à tout jamais!

Merci, WordPress, d’être gratuit et de fonctionner à merveille!

It’s a wrap!

J’ai passé la fin de semaine dans un studio de cinéma professionnel: Cinépool Studios, à Lasalle, Montréal.

J’y ai participé à deux tournages de vidéoclips, pour deux chansons du groupe Rouge Pompier. J’ai déjà participé à quelques tournages de vidéoclips en tant que figurante, mais c’était la première fois que j’avais l’occasion de mettre les pieds dans un studio de cinéma! C’était vraiment une belle expérience.

Loin d’avoir envie de relater tout ce qui s’est passé samedi et dimanche (il s’est passé beaucoup trop de choses, et je suis fatiguée!), je voulais surtout partager cette photo, qui vient de la page Facebook de Rouge Pompier:

Tournage d'un vidéoclip pour Rouge Pompier

Je suis la fille qui porte un chandail jaune fluo, et qui a le bras levé dans les airs. Je ne savais pas que quelqu’un avait pris une photo à ce moment, parce que j’étais concentrée dans mon rôle… Mais en la voyant sur Facebook, je me suis sentie vraiment cool!… Mais surtout, je me suis sentie fière de moi.

Pour faire un résumé de la situation: le concept du vidéoclip mettait en scène une compétition de danse sur pogoball, qui se déroulait plus ou moins explicitement dans les années 80, ce qui explique les couleurs fluos de mon habillement… plutôt particulier. J’étais arbitre et juge de cette compétition, et je devais prétendre avoir de l’expérience, et me trouver trop cool pour ce concours d’amateurs. La photo a été prise au moment où, avant de faire tourner un pogoball par terre devant les capitaines des deux équipes afin de déterminer quelle équipe commencerait, je pointais du doigt les lumières de la salle afin qu’elles s’allument. Autorité totale!

Je ne suis absolument pas une actrice. J’ai tendance à plutôt disparaître en public, plutôt qu’à attirer l’attention sur moi. Et je n’ai sûrement pas le charisme et l’autorité nécessaires pour que les lumières d’une salle s’allument à mon simple signal…

Mais cette photo démontre clairement que, à ce moment-là, en portant des vêtements fluos qui n’ont rien à voir avec mon style habituel, avec plein de gens qui ont les yeux fixés sur moi, et avec une grosse caméra dans la face… j’étais hot.

Et après avoir passé deux jours dans un studio, avec des musiciens, un directeur artistique et plein de gens habitués à travailler sur des tournages et sur plein d’autres projets, je me sens vraiment inspirée, et je suis plus que jamais motivée à travailler sur mes propres projets…

…dans le confort de ma chambre, et sans porter de linge fluo!

🙂