Lisez-vous? Moi, j’écris…

«Lisez-vous? Moi, j’écris…», c’est le nom d’un évènement qui se déroule chaque année à Victoriaville et dans les environs, et qui cherche à faire découvrir la littérature et les auteurs d’ici.

Cette année, c’est du 20 Mars au 23 Avril, et même si ça a l’air que c’est la 6e édition, on dirait que chaque fois, ça me prend par surprise. Chaque année, je vois une annonce des activités quelque part, et là je me dis heille, moi aussi je suis une auteure d’ici! Est-ce que je peux participer? Est-ce que j’ai quelque chose à offrir à l’évènement?

Bonjour, je suis une auteure inconnue et j’écris des livres. Et vous, lisez-vous?

Cette année, j’ai regardé attentivement la liste des activités présentées pendant l’évènement… Premièrement, la librairie Buropro Citation de Victo se propose de mettre en vedette les livres des auteurs d’ici.

Non, mes livres ne sont pas chez Buropro, et je n’ai pas l’intention de retourner les placer en consignation. Je l’ai déjà fait, et au bout de quelques mois, ils m’ont recontactée pour que je vienne chercher mes livres… Que personne n’achète mes livres, ça, je suis habituée. J’ai déjà participé à des salons où je n’ai vendu aucun livre. Mais aller chercher sa boîte de livres au Buropro, ce n’est pas juste «Bon, personne n’a acheté mes livres». C’est plutôt «Bonjour Madame l’auteure, personne n’a acheté tes livres, alors viens donc les enlever de notre librairie, ils prennent de la place pour rien.» C’est une source de sentiments désagréables que je ne recommande à personne.

Donc, mes livres ne seront pas en vedette chez Buropro… Mais la liste des activités mentionne aussi la Boîte à livres qui est au Complexe Sportif Sani Marc! J’ai décidé d’aller prendre une marche pour découvrir cet endroit où je ne suis jamais allée (tsé, les sports… c’est pas pour moi) et pour déposer 2 de mes livres dans leur Boîte à livres.

La Boîte à livres du Complexe Sportif Sani Marc attendait mon arrivée.

Personne n’achètera mes livres au Buropro, mais peut-être que 2 personnes les prendront gratuitement dans la Boîte à livres! Je l’espère. Tant qu’à être allée jusque là, j’en ai aussi profité pour me prendre un livre gratuit.

Qui veut lire Le Parfum du Vent et Ourse Ardente? C’est gratuit!

Pour continuer mon périple de découvertes littéraires, je suis allée à la Bibliothèque Charles-Édouard-Mailhot, parce que la liste des activités annonce une exposition qui, encore une fois, met en vedette des livres écrits par des auteurs d’ici. Aussitôt entrée dans la bibliothèque, j’ai aperçu mon livre Le Goût de l’Eau, sur un présentoir, en compagnie de quelques autres livres! Près des présentoirs, il y avait aussi des documents qui présentaient les activités de Lisez-vous? Moi, j’écris…, et aussi des dépliants et des signets.

Là, j’ai vécu un moment de joie intense en voyant que mon nom apparaissait 2 fois dans le dépliant (une fois dans la section Roman/Nouvelle, et une fois dans la section Jeunesse!) et 1 fois sur le signet qui annonce les parutions de 2017 et 2018.

Bien sûr, ça n’incitera probablement personne à acheter ou emprunter mes livres, ou à chercher mon nom sur internet, mais heille, ma bibliothèque sait que j’existe et me considère vraiment comme une auteure d’ici! Youppi!!

Oui oui! C’est écrit mon nom sur ce signet qui présente les parutions récentes ou à venir des auteurs d’ici!

C’est un accomplissement qui me rend vraiment heureuse. Même que je pense que je n’ai officiellement plus besoin d’accomplir quoi que ce soit dans ma vie!

…Ok, pas à ce point-là… En marchant, j’ai même eu une idée vraiment trop cool pour le lancement de mon livre de Sechora, qui, bien sûr, est loin d’être fini d’écrire.

Mais mon idée est vraiment trop parfaite, et peut-être qu’elle va me motiver à écrire plus vite?

Advertisements

L’aventure des aventures de Gontrand le Chevalier

J’ai officiellement commencé à travailler sur les aventures de Gontrand le Chevalier en 2006, et j’ai maintenant terminé.

Hum, non, en fait, pas vraiment… Ce qui est maintenant terminé, c’est le premier album des aventures de Gontrand, que j’ai appelé «Les aventures de Gontrand le Chevalier Chapitre 1: Il faut sauver la Princesse Gisèle». Il y aura donc un Chapitre 2, un Chapitre 3… Je ne sais pas combien.

Pourquoi des chapitres, au lieu de tomes ou de parties? Parce que je me trouvais drôle, tout simplement. Une partie d’histoire qui a pris 10 ans à compléter, c’est ridicule d’appeler ça un chapitre. Alors c’est pour ça que je l’ai fait. C’est aussi pour désigner cette période de ma vie, ce 10 ans de ma vie, comme un chapitre qui est terminé. Un nouveau chapitre commence: un chapitre pendant lequel j’espère réussir à travailler sur ma BD plus rapidement! Je veux créer la suite des aventures de Gontrand plus sérieusement, je veux que ça soit plus drôle, plus beau, plus original, plus tout. Et moins long à faire. C’est mon but.

Pendant 10 ans, Gontrand a existé dans son site internet, le www.gontrandlechevalier.com. Il a aussi existé d’abord sur une page MySpace, et maintenant, sur une page Facebook. Les braves gens qui suivent ses aventures depuis le début ont dû avoir de la misère à suivre par bouts!

Maintenant, Gontrand existe dans un livre, un vrai de vrai livre imprimé! Il en a fait du chemin pour arriver là… J’ai eu des idées, j’ai pris des décisions, et en fin de compte, je pense que j’ai bien fait ça.

Le voici! Le tout premier album de Gontrand le Chevalier trône fièrement sur les dessins de quelques-unes de ses pages, et sur le cahier des croquis.

Le voici! Le tout premier album de Gontrand le Chevalier trône fièrement sur les dessins de quelques-unes de ses pages, et sur le cahier des croquis.

J’ai créé une bande dessinée, comme je le voulais. Elle n’est pas parfaite, et elle n’est probablement pas tout à fait professionnelle… Mais c’est ma bande dessinée, et j’en suis fière! Je ne pense pas connaître personnellement quelqu’un qui a créé sa propre bande dessinée… Il faut bien que je me trouve hot un peu.

Même si les aventures de Gontrand peuvent toujours être lues gratuitement sur son site internet et sur sa page Facebook, les gens intéressés peuvent acheter le premier album, le premier chapitre.

Sur le site de Gontrand pour une copie dédicacée: http://www.gontrandlechevalier.com/boutique.htm

Sur le site de lulu, qui fait l’impression sur demande: http://www.lulu.com/shop/myriam-plante/les-aventures-de-gontrand-le-chevalier-chapitre-1-il-faut-sauver-la-princesse-gis%C3%A8le/paperback/product-22639158.html

Dans le fond, Gontrand le Chevalier existe à plein d’autres endroits… Il est dans mon coeur! Et il existe sur des t-shirts et une tasse: http://gontrandlechevalier.spreadshirt.com/

Et bientôt, il existera au Salon de l’éducation Centre-du-Québec et Foire du livre Buropro Citation à Victoriaville, devant, je l’espère, un public.

Gontrand existe partout! Ce n’est pas si mal, pour un personnage de bande dessinée qui a vu le jour dans les pages de l’agenda d’une fille de secondaire 5, il y a de cela bien longtemps…

Un aperçu de l'intérieur de l'album... En le voyant pour la première fois, je me suis dit que les marges étaient trop petites... Mais j'ai finalement décidé de me calmer, et de l'accepter comme ça.

Un aperçu de l’intérieur de l’album… En le voyant pour la première fois, je me suis dit que les marges étaient trop petites… Mais j’ai finalement décidé de me calmer, et de l’accepter comme ça.

Un autre aperçu. C'est vraiment spécial de voir ses dessins imprimés sur du papier, quand on a l'habitude de les voir sur un écran d'ordinateur!

Un autre aperçu. C’est vraiment spécial de voir ses dessins imprimés sur du papier, quand on a l’habitude de les voir sur un écran d’ordinateur!