Qu’est-ce qui s’en vient?

Comme vous le savez peut-être, mon roman La quête de Marianne est relié aux 6 premiers livres de ma Mini Collection.

Mais entre ces petits livres et mon gros roman, il y a une autre histoire… Une longue histoire. Une histoire que je n’ai pas encore écrite, qui n’a bien sûr pas encore de nom, et que je devrais commencer à écrire cette année.

Mais avant de commencer à l’écrire, il faut que je la planifie. Parce que ça ne sera pas une histoire simple à écrire: il va falloir qu’elle s’insère parfaitement entre ses deux parties déjà publiées (comme un morceau de casse-tête), il faut que j’invente le monde dans lequel elle va se dérouler, et elle va avoir plus qu’un tome.

Combien de tomes?

1… 2… 3… 4… 5…? Ayoye! Aurai-je le temps d’écrire toute cette histoire avant que la terre entière n’explose?

C’est donc un défi de taille pour moi! J’accumule des notes sur cette histoire depuis des années, mais je n’avais qu’une vague idée de ce à quoi ressemblerait le monde dans lequel mes personnages vivront leurs aventures. C’est un monde un peu semblable au nôtre, mais en même temps très différent, et l’histoire va se situer à l’époque de la voile.

Quand j’ai commencé à planifier cette histoire, j’ai tout naturellement voulu inventer le monde. Après tout, s’il n’y a pas de continents, de pays, de ports, de villes, et d’océans, un récit comme celui-là ne peut pas exister.

Puis, après des tentatives et des réflexions, j’ai constaté que ça serait mieux d’inverser mon processus de création: commencer par savoir ce qui va se passer, pour pouvoir plus facilement imaginer les endroits où ça va se passer!

Comme je serai le seul et unique dieu de cet univers inventé, autant profiter de cette occasion de pouvoir créer le monde dans le désordre.

Donc, j’ai commencé à classer mes notes, à les diviser en différents tomes, à créer des liens entre mes évènements, et à comprendre que toute cette bouette primordiale qui mijote dans ma tête depuis des années est capable d’avoir beaucoup de sens, finalement!

Le procédé a été plus intéressant, et surtout, plus simple et moins long que je m’imaginais. Maintenant que j’ai une assez bonne structure pour mon histoire, c’est le temps de me lancer de nouveau dans la conception du monde.

Donc, si vous attendez avec impatience la future histoire qui va raconter ce qui est arrivé à Henry et à son équipage entre les livres de ma Mini Collection et La quête de Marianne… j’y travaille. Mais ça va être un peu long! 🤷‍♀️