Fabriquer de la neige en été

Mais pourquoi donc voudrais-je fabriquer de la neige en plein mois de Juillet?

Précisément parce qu’il n’y en a pas dehors, et que j’en avais besoin. Pourquoi? Pour une petite séance de photos.

Si vous suivez un peu ce qui se passe du côté de ma Mini Collection, vous savez que mon prochain petit livre, «Beanedich», sort officiellement le mois prochain. Cette histoire se déroule en Lvistuanie, une île sur laquelle la neige ne fond jamais…

C’est peut-être un choix un peu étrange de sortir ce livre au mois d’Août, au lieu de le sortir en hiver. Mais en même temps, lire une histoire qui se déroule dans un hiver perpétuel pendant qu’il fait chaud dehors, c’est rafraîchissant… non?

Et puis, pour des raisons qui vous paraîtront peut-être évidentes si vous lisez les 6 premiers livres de la collection, je ne pouvais pas sortir «Beanedich» après «Vincent» et «Jimmy et Marguerite». Il fallait qu’il soit publié avant eux. Donc, en Août, vu que je vous offre un nouveau petit livre à tous les deux mois.

Pour prendre une photo de mon livre, donc, j’avais besoin d’un peu de neige… Pour en fabriquer, rien de plus simple: quelques glaçons broyés, et voilà une belle poignée de neige!

Cet article de blogue n’est pas commandité par le Magic Bullet.

Quand j’ai publié le premier petit livre de ma collection, au mois de Février, je l’ai juste pris en photo devant un fond très simple (mon plancher)… Pour mon deuxième livre, j’ai eu l’idée de créer un petit décor en rapport avec son histoire. Je l’ai fait aussi pour mon troisième livre, et j’ai beaucoup aimé le résultat!

Tellement, que je pense que je vais éventuellement ajouter ces photos sur mon site internet… Elles le méritent bien!

Voici un petit aperçu de ma séance de photos… Bon, ma neige ressemblait plus à de la slush à moitié fondue, mais ça fonctionnait bien avec mon concept!

J’ai utilisé mes restes de glaçons à moitié broyés pour me faire un thé glacé très glacé… Vous verrez la photo finale très bientôt!

Encore un peu de préparation

Dans mon dernier blogue, je parlais du fait que j’allais me préparer des feuilles avec les résumés de mes 3 livres, pour les offrir aux gens lors de salons du livre. Je suis allée les faire imprimer aujourd’hui.

Hier soir, en préparant ces résumés, j’ai eu l’idée de créer aussi de nouveaux signets afin d’annoncer aux gens qu’ils peuvent dès maintenant recevoir un de mes livres en format électronique, gratuitement, en s’inscrivant à ma liste de diffusion.

Pour… inciter les visiteurs du Salon compte d’auteur de Gatineau à prendre un de mes signets (ou peut-être seulement pour les inciter à se demander «Kessé ça?» pendant quelques secondes), j’ai eu l’idée d’ajouter une photo de moi sur les signets. Je me trouvais ben drôle, alors j’ai fait une petite séance photo dans un coin de ma cuisine.

Quelle photogénie incroyable! Quel décor professionnel!

Quelle photogénie incroyable! Quel décor professionnel!

J’ai fait imprimer mes résumés aujourd’hui, et un paquet de signets… Je suis prête pour Gatineau!

Une photo de qualité!

Une photo de qualité!

Enfin, presque prête… La prochaine étape sera de trouver une manière pas trop désagréable de transporter quelques piles de livres dans l’autobus, en plus de mes bagages.